Historique du Rotary Club

Création

Le Rotary Club de Thionville Porte de France a été fondé en mai 1988 avec, comme parrains, le Rotary Club de Thionville et celui de Thionville Rive Droite. Il constituait donc le troisième club de l’agglomération Thionvilloise. Depuis, notre club a parrainé un autre club, celui de Thionville Malbrouck, qui a reçu sa charte le 17 janvier 2004. Il a parrainé encore un autre club, celui d’Audun Val d’Alzette, dont la charte lui a été remise le 24 mars 2007.

Les membres du club

Lors de sa fondation, le club comptait 27 membres, dont 13 encore actifs aujour-d’hui. Le nombre de membres a rapidement augmenté, atteignant la quarantaine en 2000, puis dépassant la cinquantaine en 2003. Nous sommes actuellement 56 membres dont 11 femmes, les premières ayant été admises en 2001. La moyenne d’âge du club est de 56 ans, l’aîné étant âgé de 69 ans et le plus jeune de 38 ans.

L’organisation du club

Nous nous réunissons chaque jeudi dans un restaurant sympathique à la périphérie de Thionville. Les 1ers et 3èmes jeudis la réunion a lieu de 19h15 à 20h, sous forme d’un apéritif, tandis que les 2èmes et 4èmes jeudis, cette réunion se fait sous la forme d’un dîner de 20h à 22h. Les mois qui ont cinq jeudis (en général 4 fois dans l’année), nous organisons une réunion avec conjoints.

Au cours des réunions apéritif, on traite les questions internes, vie des commissions, correspondances, communications du district, etc. et au cours des réunions avec dîner, nous essayons d’avoir un conférencier.

Le comité se réunit chaque premier jeudi du mois après la réunion statutaire chez ses membres à tour de rôle. En novembre, les anciens présidents se réunissent avec le président en fonction et en décembre, nous tenons notre assemblée générale au cours de laquelle est élu le comité qui prendra ses fonctions le 1er juillet suivant.

L’inter-club

Compte tenu de l’existence de quatre clubs a Thionville, nous organisons un petit déjeuner le deuxième vendredi du mois de 7h30 à 9h, ouvert aux membres des quatre clubs, pour mieux se connaître et échanger des idées.

Il existe un inter-club plus large qui comprend, outre les quatre clubs Thionvillois, les clubs de Rombas-Amnéville, Hayange (10 km), Hagondange (15 km) et Audun Val d’Alzette (20 km). Il organise chaque année diverses opérations en commun.

L’action professionnelle

Le club participe en interclubs à une action annuelle dite 3E, c’est-à-dire « Entraînement aux Entretiens d’Embauche ». Les chefs d’entreprise font passer une simulation d’entretien d’embauche avec correction et conseils à environ 250 jeunes en fin de cycle scolaire.

Les actions du club vers la jeunesse

Le club a choisi comme priorité la jeunesse. A ce titre, il aide un certain nombre d’associations locales qui s’occupent de problèmes concernant les jeunes, que ce soient des nourrissons (prise en charge d’aides de nourriture) ou des enfants atteints du cancer (aide au financement de structures permettant l’hébergement temporaire de parents venus les visiter en cours de traitement). Il aide des structures hospitalières pour des équipements de détection de handicaps mentaux et une association s’occupant de mettre en œuvre le droit de visite entre parents en instance de divorce. Il participe avec d’autres associations à des collectes de fonds pour une association de parents de jeunes handicapés.

Depuis une dizaine d’années, le club participe au « Student Exchange » en recevant et en envoyant un étudiant chaque année scolaire et deux depuis quatre ans.
L’action internationale

Le club accueille régulièrement des Échanges de Groupes d’Étude (EGE). Après des Brésiliens de Curitiba, nous avons reçu des Canadiens du Nouveau-Brunswick, des Japonais, des américains du Mississippi, de Californie et des Camerounais.

Nous avons mis en œuvre et finalisé une Action d’Intérêt public Mondial (AIPM) destinée à financer du matériel scolaire et informatique à BOMA au Congo. Nous avons financé en 2013 cinq pompes à eau dans le village de KHARESARA, dans le district de BHABUA, province du BIHAR (à 60 kms de Benares) Nous étudions actuellement d’autres actions caritatives au Niger, au Népal.

Nous sommes jumelés avec les clubs de Charleroi Porte de France en Belgique, de Bruchsal-Schönborn en Allemagne, de Bascharage-Kordall au Luxembourg et de Landgraaf en Hollande. Nous nous rencontrons régulièrement lors de réunions statutaires (le club le plus éloigné est à environ 2 heures de route) et nous organisons une rencontre annuelle sur un week-end.

Nous avons noué des contacts chaleureux et sympathiques, qui ne demandent qu’à s’approfondir, avec le Club italien de Meda e delle Brughiere, entre Côme et Milan.

Nous organisons tous les deux ans avec nos clubs contact et le club italien une opération appelée « Europe for Europe ». Elle consiste à inviter 27 jeunes représentant chacun l’un des 27 pays membres de l’UE à effectuer un voyage de trois semaines à travers les six pays membres fondateurs de l’Union Européenne.

Le financement des actions

Le financement des actions est assuré en par les cotisations des membres et par l’organisation de manifestations destinées à recueillir des fonds. Nous organisons des manifestations dites « de prestige » consistant en des soirées concert ou en dîners débat avec des conférenciers connus destinés à faire venir un large public. Nous essayons également d’organiser des participations personnelles à des collectes de fonds pour le club ou pour aider aux collectes d’autres associations.
Nos problèmes et nos objectifs

Les problèmes tiennent dans la difficulté à avoir une présence régulière de tous les membres. Notre club comptant beaucoup de jeunes, ils ont des obligations professionnelles qui font que le taux d’assiduité aux réunions et activités rotariennes du club n’est pas toujours aux standards définis par le Rotary International.

Les objectifs tiennent dans la volonté de pérenniser les actions entreprises vers les jeunes et l’international en faisant participer au mieux les membres pour les intéresser et souder le club.

Le comité